DU 12 MARS AU 16 AVRIL 2016

THOMAS SALET
146 yeux, 74 bouches

Pour sa quatrième exposition monographique à la galerie Frédéric Lacroix, Thomas Salet continue ses recherches et franchit un cap : celui du plaisir des couleurs vives.

Ici, les séries d’empreintes qu’il laisse ne sont ni des répétitions de points, de trous, de fils, mais des gestes de peintures vives. Entre spontanéité et maîtrise (peints sur de petits formats paysage), une série de masques, de visages dé-figurés, re-figurés, nous fait face.